Publicité

La Russie est suspectée d’avoir largement brouillé les GPS en Pologne

Des perturbations GPS sont observées aux abords de Kaliningrad. La Russie est suspectée de tester un système de brouillage d’ondes d’un nouveau genre, appelé Tobol. La Pologne est particulièrement affectée par ce brouilleur.

Depuis le début de la guerre d’invasion de la Russie en Ukraine, le conflit s’est propagé dans tous les milieux (terre, air, mer et même espace), ainsi que dans plusieurs champs de conflictualité. Le cyber, avec des attaques informatiques, mais aussi la guerre informationnelle, avec des opérations de déstabilisation et de désinformation.

Brouillage GPS : comment ça marche ?

Le GPS s’appuie physiquement sur des signaux radio à des fréquences bien particulières. Si pour une raison ou une autre, ceux-ci sont difficilement accessibles, la géolocalisation est perturbée, voire impossible.

Mais, il y a un autre champ dans lequel le conflit entre l’Ukraine et la Russie se déverse : c’est celui de la guerre électronique, où les ondes radio sont « militarisées ». On s’en sert pour intercepter les communications de l’ennemi, surtout si elles ne sont pas ou mal sécurisées, ou bien pour les empêcher de circuler, en les brouillant.

Un exemple notable des effets de cette guerre électronique a été rapporté à la mi-janvier 2024, non pas sur le théâtre ukrainien, mais dans les environs de l’exclave de Kaliningrad, un tout petit bout du territoire russe coincé entre la Pologne et la Lituanie. Environ 500 000 personnes y vivent et d’importants moyens militaires s’y trouvent.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Capture d'écran