Publicité

La Russie surprise par des attaques de drones d'Ukraine

La Russie surprise par des attaques de drones d'Ukraine

Des bâtiments complètement détruits...Résultat des frappes russes qui, mardi matin, ont ciblé Selydove, au sud-est de l’Ukraine.

Deux femmes ont été blessées selon les autorités locales. Située près d’Avdiivka, la ville est régulièrement visée par l’armée russe.

Depuis la prise d’Avdiivka, à quelques kilomètres de là, la ville est régulièrement attaquée par l’armée russe.

Face à ces attaques, Kyiv n’hésite pas à riposter. En témoigne, ce dépôt de carburant en feu, après une attaque massive de drones ukrainiens sur le territoire russe.

D’autres villes en Russie ont également été ciblées par ces drones, qui font désormais partie de la stratégie militaire de Kyiv.

La ville russe de Belgorod en fait régulièrement de frais. Située à une cinquantaine de kilomètres avec l’Ukraine, elle a, elle aussi été la cible de drones ce mardi.

L’un d’entre eux s’est écrasé sur la mairie, faisant deux blessées, selon les autorités locales.

La frontière entre les deux pays a connu une journée mouvementée, avec également la diffusion de ces images par le ministère de la Défense russe.

Une unité de combattants russe hostile au gouvernement de Vladimir Poutine affirme avoir détruit un blindé après avoir attaqué la ville de Koursk.

Le maire de la ville n’a pas confirmé ces propos officiellement, mais a ordonné la fermeture des écoles jusqu’à vendredi.

L’armée russe cherche par ailleurs à déterminer les causes du crash de cet avion militaire, dans la région d’Ivanovo, au nord-est de Moscou. 15 personnes étaient à bord. Mais le ministère de la Défense n’a pas précisé s’il y avait des survivants.

De son côté, le président Zelensky s’est montré optimiste lors d’une interview à des médias français. Alors que son armée a récemment essuyé plusieurs revers, il a affirmé que l’avancée de la Russie en Ukraine a été stoppée.

Des propos qui coïncident avec l’annonce des Etats-Unis d’envoyer une enveloppe de 300 millions de dollars à Kyiv, la première en quelques mois.