La Russie prête à contribuer à la sécurité de la frontière afghano-tadjike

·1 min de lecture
LA RUSSIE PRÊTE À CONTRIBUER À LA SÉCURITÉ DE LA FRONTIÈRE AFGHANO-TADJIKE

MOSCOU (Reuters) - La Russie, qui dispose d'une base militaire au Tadjikistan, est prête à contribuer à la sécurisation de la frontière entre l'ex-république soviétique et l'Afghanistan, que des centaines de membres des forces de sécurité afghanes ont traversée ces derniers jours pour fuir l'avancée militaire des taliban, a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

La base russe au Tadjikistan a pleinement les moyens d'assurer cette mission et Moscou prendra des mesures supplémentaires pour la protéger si nécessaire, a dit Andreï Roudenko, cité par l'agence Interfax.

Le président tadjik, Emomali Rakhmon, a ordonné lundi la mobilisation de 20.000 réservistes pour renforcer la sécurité à la frontière après l'arrivée d'un millier de membres des forces afghanes sur le territoire de la république d'Asie centrale.

(Reportage Olzhas Auyezov; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles