Publicité

Céréales : Erdogan promet des « propositions » pour ressusciter l’accord

Erdogan rencontre son homologue russe pour la première fois depuis octobre.  - Credit:DOGUKAN KESKINKILIC / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Erdogan rencontre son homologue russe pour la première fois depuis octobre. - Credit:DOGUKAN KESKINKILIC / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a rencontré, lundi 4 septembre, à Sotchi, en Russie, son homologue russe Vladimir Poutine. Pour le président turc, il s'agissait notamment de convaincre Vladimir Poutine de ressusciter l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, dont Moscou s'est retiré en juillet. Négocié sous l'égide d'Ankara et de l'ONU à l'été 2022, cet accord visait à permettre les exportations céréalières via les ports ukrainiens sur la mer Noire.

À l'issue de cette rencontre, le président turc s'est dit opposé aux « alternatives » à l'accord sur l'exportation des céréales ukrainiennes via la mer Noire, disant préparer des « propositions » pour ressusciter l'accord. « Les propositions alternatives portées à l'ordre du jour ne peuvent offrir un modèle durable et sûr basé sur la coopération entre les parties, comme l'initiative de la mer Noire », a déclaré le président turc à Sotchi à l'issue d'une rencontre avec son homologue russe, Vladimir Poutine. Le chef de l'État turc a précisé que la Turquie préparait « un nouvel ensemble de propositions en consultation avec l'ONU » afin de ressusciter l'accord, crucial pour l'approvisionnement alimentaire mondial.

Des céréales fournies gratuitement à six pays africains

De son côté, Vladimir Poutine s'est une nouvelle fois dit prêt à relancer l'accord céréalier à condition que ses demandes soient satisfaites. La Russie affirme que l'exportation sur le marché international de ses propres produits [...] Lire la suite