Russie : la justice ordonne la dissolution du Centre de défense des droits humains de l’ONG Memorial

Un tribunal de Moscou a ordonné, mercredi 29 décembre, la dissolution de la branche consacrée aux droits humains de l’ONG Memorial, au lendemain de l’interdiction de la structure mère de cette organisation emblématique. Le Centre de défense des droits humains de Memorial, entité juridique distincte de celle dissoute mardi, est accusé d’avoir enfreint une loi controversée sur les « agents de l’étranger » et d’avoir fait l’apologie du « terrorisme » et de l’« extrémisme ». Les dernières précisions d'Elena Volochine, correspondante à Moscou pour France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles