Publicité

"La Russie frappe des civils": Zelensky réclame des systèmes de défense aérienne après des attaques

En Ukraine, une frappe russe sur un immeuble de neuf étages dans la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, a entraîné dans la nuit de vendredi à samedi la mort de sept personnes, dont un jeune enfant, selon les secours. Parallèlement, trois autres personnes ont été tuées dans des bombardements russes dans les régions de Kherson, Kharkiv et Zaporijjia, selon les autorités.

Des attaques qui ont poussé le président ukrainien Volodymyr Zelensky à réitérer son appel à ses alliés occidentaux pour la fourniture de plus de systèmes de défense aérienne, et plus rapidement, après des attaques russes qui ont fait au moins 10 morts, dont sept à Odessa.

"La Russie continue de frapper des civils", a déploré le président Zelensky sur les réseaux sociaux.

"Nous devons renforcer le bouclier aérien ukrainien pour mieux protéger notre peuple du terrorisme russe", a-t-il demandé, "pour sauver des vies".

Après plus de deux ans de guerre, le dirigeant ukrainien exhorte quotidiennement ses alliés occidentaux de livrer l'assistance militaire plus rapidement, réclamant notamment des munitions, davantage de systèmes de défense aérienne et des avions de combat.

L'aide américaine bloquée

Or, l'aide américaine est toujours bloquée au Congrès du fait de l'opposition entre républicains et démocrates, et les Européens, dont les capacités de production sont limitées, tardent à livrer les obus promis ces derniers mois.

La victoire face à la Russie "dépend de vous", avait averti il y a quelques jours Volodymyr Zelensky à ses alliés occidentaux.

Selon le ministre ukrainien de la Défense, Roustem Oumerov, la moitié des armes occidentales promises à Kiev sont livrées avec du retard.

Article original publié sur BFMTV.com