Publicité

Russie: un drone abattu près d'une base militaire à 500 km de l'Ukraine

La base militaire avait déjà été touchée lundi par une attaque de drone causant la mort de trois militaires russes.

La défense antiaérienne russe a abattu jeudi un drone près de la base militaire clé d'Engels, située à 500 kilomètres de la frontière ukrainienne et déjà frappée lundi par une attaque meurtrière au drone attribuée à l'Ukraine.

"Un système de défense antiaérien a été activé sur le territoire du district d'Engels. Un objet non identifié a été détruit (...) Pas de menaces pour la sécurité des habitants", avait indiqué sur Telegram le gouverneur régional, Roman Boussargine.

Par la suite, il a précisé qu'il s'agissait d'un drone et que ses fragments ont causé des dégâts à une clôture, une maison et une voiture, sans faire de victimes.

Trois militaire décédés lundi

L'aérodrome militaire russe d'Engels, situé dans cette zone, a été touché lundi par une attaque de drone ayant causé la mort de trois militaires, selon Moscou. Ils ont été tués par les débris d'un drone ukrainien après sa destruction par la défense antiaérienne.

Le 5 décembre, Moscou avait également accusé l'Ukraine d'avoir lancé des attaques par drones contre la base d'Engels et une autre dans la région de Riazan, au sud-est de Moscou.

Il s'agit donc du troisième incident, en un mois, touchant les environs de cette base aérienne russe, réputée pour abriter des bombardiers stratégiques, des appareils conçus pour des attaques contre des cibles de haute importance.

Ce nouvel incident intervient alors que l'Ukraine a dénoncé jeudi de nouvelles frappes "massives" russes sur ses infrastructures énergétiques.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Biélorussie affirme avoir abattu un missile ukrainien au-dessus de son territoire