Russie: un dépôt de carburant en feu après une attaque de drone

Un dépôt de carburant à Orel, ville russe située à environ 160 kilomètres de la frontière ukrainienne, a été attaqué tôt ce mardi 12 mars par un drone qui a déclenché un incendie, a annoncé le gouverneur régional, Andreï Klytchkov.

"Un drone s'est écrasé à Orel. Un complexe de carburant et d'énergie a été attaqué. Les services spéciaux travaillent sur les lieux pour contenir l'incendie. Il n'y a pas de victime", a écrit Andreï Klytchkov sur son compte Telegram.

Plusieurs attaques

Selon un responsable des services de secours cité par l'agence Ria Novosti, un réservoir contenant des produits pétroliers a pris feu. Des médias locaux ont rapporté que l'attaque s'est produite vers 3 heures (1 heure à Paris)

Des drones ukrainiens ont également attaqué dans la nuit de lundi à mardi la région russe de Belgorod, près de la ville ukrainienne de Kharkiv, sans faire de blessé selon le gouverneur régional qui ajoute qu'une ligne électrique a été endommagée.

"La région de Belgorod a été attaquée par les forces armées ukrainiennes au moyen de drones qui ont largué quatre engins explosifs", a indiqué sur Telegram le gouverneur, Viatcheslav Gladkov.

Selon lui, sept communes sont privées d'électricité à cause de cette attaque.

Par ailleurs, un drone a été détruit au-dessus de la région de Toula, au sud de Moscou, selon le ministère régional de la Sécurité cité par l'agence Tass. Le gouverneur de la région de Koursk, également située près de la frontière avec l'Ukraine, a quant à lui annoncé que deux drones ukrainiens avaient été abattus par la défense russe.

Article original publié sur BFMTV.com