"La Russie cherche à vous humilier": Volodymyr Zelensky interpelle l'Otan

Volodymyr Zelensky s'adressant au sommet de l'Otan en visio conférence le 29 juin 2022 - BFMTV
Volodymyr Zelensky s'adressant au sommet de l'Otan en visio conférence le 29 juin 2022 - BFMTV

"Pourquoi est-ce que la Fédération de Russie fait pression sur l'Europe? C'est pour vous humilier", a lancé ce mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors d'une intervention vidéo au sommet de l'Otan, réuni à Madrid. Il a également de nouveau demandé aux pays présents de l'artillerie moderne et un soutien financier pour faire face à l'invasion de son pays par les forces russes.

La Russie veut "vous humilier pour que vous soyez complètement dépendants", a-t-il lancé.

Volodymyr Zelensky a également souligné que les "objectifs de l'Ukraine sont les mêmes que les vôtres nous sommes intéressés par la stabilité sur le continent européen, ainsi que dans le monde entier". C'est en ce sens qu'il demande un soutien, afin "de nous donner la possibilité de répondre dignement à cette attaque".

"Le soutien financier à l'Ukraine est aussi important que l'aide à l'armement"

"Pour que nous brisions la prépondérance de l'artillerie russe, un avantage significatif, il nous faut beaucoup plus de ces systèmes modernes, de cette artillerie moderne", a-t-il indiqué lors de son intervention par vidéo.

Il a affirmé que "le soutien financier à l'Ukraine est aussi important que l'aide à l'armement" au vu de son "déficit de plusieurs milliards de dollars", alors que Moscou bénéficie des revenus de ses exportations de pétrole et de gaz. Selon lui, l'Ukraine a besoin "d'environ 5 milliards de dollars par mois" pour assurer sa défense.

"Si vous définissez vraiment la Russie comme la menace principale, vous devez soutenir pleinement sa première et principale cible", a poursuivi Volodymyr Zelensky, assurant que l'Ukraine combattait pour "le futur ordre mondial". Le président ukrainien a aussi une nouvelle fois appelé à renforcer les sanctions contre Moscou, une "nécessité absolue" qui "stoppera sa capacité à payer la guerre".

L'Ukraine reçoit déjà des armements lourds et un soutien des pays occidentaux mais fait face dans certaines zones du front à de puissants assauts des forces russes. Les troupes ukrainiennes ont ainsi dû se retirer récemment de la ville de Severodonetsk, dans l'Est, après des semaines de combats acharnés.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles