Russie: plus de 1000 arrestations lors de rassemblements pro-Navalny, surtout à Moscou

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture
Une foule de policiers casqués et des fourgons cellulaires ont été déployés dans la nuit, au pied du Kremlin, puis à d'autres endroits de la capitale. - NATALIA KOLESNIKOVA
Une foule de policiers casqués et des fourgons cellulaires ont été déployés dans la nuit, au pied du Kremlin, puis à d'autres endroits de la capitale. - NATALIA KOLESNIKOVA

Plus de 1160 personnes ont été interpellées lors de rassemblements ce mardi en Russie en faveur de l'opposant Alexeï Navalny, condamné dans la journée à près de trois ans de prison, a indiqué l'ONG OVD-Info.

Selon cette organisation spécialisée dans le suivi des protestations, l'essentiel des arrestations (946) ont eu lieu à Moscou et à Saint-Pétersbourg (207), où des rassemblements réprimées par la police se sont tenus dans la soirée après l'annonce de la condamnation d'Alexeï Navalny.

Alexeï Navalny condamné à 3 ans de prison

Une foule de policiers casqués et des fourgons cellulaires ont été rapidement déployés dans la nuit, au pied du Kremlin, puis à d'autres endroits de la capitale. Des correspondants de l'AFP ont vu des dizaines de manifestants moscovites être frappés à coups de matraque.

Des médias russes ont également publié des vidéos montrant des protestataires poursuivis par la police dans le métro, ou d'autres sortis de force d'un taxi. Des violences contres des journalistes ont également été signalées.

Un tribunal moscovite a ordonné mardi l'emprisonnement pour près de trois ans de l'opposant Alexeï Navalny, entraînant la condamnation unanime de l'Occident, sur fond de répression d'un mouvement de contestation. Etats-Unis, Union européenne, Allemagne, France, Royaume-Uni: tous ont appelé à sa "libération immédiate".

Article original publié sur BFMTV.com