Publicité

Le Royaume-Uni veut progressivement rendre le tabac illégal

À la poubelle, les puffs. Ces cigarettes électroniques jetables, prisées des adolescents pour leur goût barbe à papa et leur prix modique, vont bientôt disparaître des rayons outre-Manche, “avec la volonté affichée de protéger la santé des enfants”, annonce le Financial Times. “Les conséquences à long terme du vapotage sont inconnues, a justifié le Premier ministre, Rishi Sunak, lundi 29 janvier. Si cela peut être utile pour aider les fumeurs à arrêter le tabac, cibler les enfants n’est pas acceptable.”

L’an dernier, quelque 1,3 milliard d’unités ont été écoulées au Royaume-Uni. Un adolescent sur cinq âgé de 11 à 17 ans a déjà essayé les puffs, dont la vente est pourtant théoriquement interdite aux mineurs.

Dans la même veine, Downing Street entend réduire le nombre de goûts proposés aux consommateurs de cigarettes électroniques classiques. Les emballages devraient, par ailleurs, devenir neutres.

Et ce n’est pas tout. Le tabagisme classique se trouve lui aussi dans le collimateur du chef du gouvernement. La proposition la plus ambitieuse concerne l’objectif “génération sans tabac”, présenté par Rishi Sunak au congrès du Parti conservateur à l’automne dernier. Si ce texte était adopté, la vente de tabac serait interdite à vie pour toute personne née à partir du 1er janvier 2009. Concrètement, la mesure repousserait chaque année d’un an l’âge légal pour acheter du tabac.

Héritage politique

“Le Premier ministre pense que ces politiques radicales feront partie de son héritage, souligne The Times. Il veut absolument les mettre en œuvre avant les prochaines élections, et ce malgré une certaine grogne au sein son parti.”

Les anciens Premiers ministres Boris Johnson et Liz Truss, par exemple, dénoncent une propension du gouvernement “à interdire des choses”. “Si l’État a l’obligation de protéger les enfants, les adultes doivent pouvoir prendre leurs propres décisions”, a insisté la seconde, faisant allusion à l’interdiction progressive de la vente de tabac. Le projet de loi, prédit la presse britannique, devrait être voté avec le soutien de l’opposition travailliste.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :