Le Royaume-Uni va aussi imposer des tests Covid obligatoires aux voyageurs en provenance de Chine

Un centre de test à l'aéroport de Manchester, au Royaume-Uni, le 3 décembre 2020 - OLI SCARFF © 2019 AFP
Un centre de test à l'aéroport de Manchester, au Royaume-Uni, le 3 décembre 2020 - OLI SCARFF © 2019 AFP

Au tour des Britanniques. Après le Japon, Taïwan, l'Italie, les Etats-Unis, mais aussi la France, le Royaume-Uni s'apprête lui aussi à imposer aux visiteurs en provenance ou de retour de Chine la présentation d'un test de dépistage du Covid, selon la BBC ce vendredi. L'accès au sol britannique sera alors bien entendu conditionné au résultat négatif du test.

Il s'agit pour les autorités britanniques de réagir à la nouvelle flambée du virus en Chine depuis l'abandon par le régime de sa politique "zéro Covid", sur fond de contestation populaire.

Les Européens en ordre dispersé

Les Européens font face à la menace sanitaire en ordre dispersée. Tandis que jeudi, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a estimé l'imposition d'un dépistage obligatoire pour les passagers venant de Chine "injustifiée", de nombreux pays sautent tout de même le pas.

Le gouvernement français a ainsi annoncé ce vendredi qu'un test négatif sera désormais exigé à ces voyageurs, comme l'Italie précédemment. L'Espagne a également pris ses mesures.

Article original publié sur BFMTV.com