Publicité

Royaume-Uni: une riche héritière en fuite arrêtée par la police, son bébé reste introuvable

Mark Gordon et Constance Marten, recherchés par la police britannique - Métropolitan Police
Mark Gordon et Constance Marten, recherchés par la police britannique - Métropolitan Police

C'est la fin d'une cavale qui a fasciné le Royaume-Uni, mais les interrogations demeurent. L'aristocrate Constance Marten et son compagnon Mark Gordon ont été arrêtés lundi soir à Brighton, dans le sud du pays, près de deux mois après s'être enfui avec leur bébé, indiquent plusieurs médias britanniques. Le nouveau-né n'a pas été retrouvé à ce stade.

Le couple était recherché par la police depuis le 5 janvier, car l'héritière avait accouché dans une voiture peu avant sa disparition, sans que son bébé ne soit examiné par un médecin depuis. De quoi déclencher l'ouverture d'une enquête pour "négligence infantile".

D'importantes fouilles pour retrouver le bébé

Les enquêteurs ont indiqué que le couple ne leur a communiqué aucune information sur l'enfant, que ce soit l'endroit où il se trouve ou même son genre. Il n'est donc pas sûr que le bébé soit toujours en vie.

D'intenses fouilles sont en cours autour du logement où le couple a été retrouvé. Des brigades cynophiles, drones et des hélicoptères sont toujours mobilisés sur place et les habitants du lotissement ont été invitées à inspecter leurs jardins. Une petite paire de cache-oreilles en moumoute a été retrouvée, sans qu'un lien avec puisse être fait avec l'enfant, selon The Independent.

"Nous cherchons dans des terrains vagues, dans des bâtiments où ils auraient pu mettre le bébé alors qu'ils étaient dans la région avant que nous ne les arrêtions", explique Lewis Basford, le commissaire en charge des fouilles.

"Nous devons garder l'espoir qu'ils ont peut-être autorisé quelqu'un d'autre à s'occuper du bébé, mais nous savons que plus le bébé reste longtemps sans parents alors que les températures baissent, plus les risques sont élevés", détaille-t-il.

La police explore en effet la piste d'une troisième personne à qui le couple aurait pu fournir une somme d'argent importante en échange de la protection de l'enfant, selon divers médias dont The Independent.

Une aristocrate et un violeur condamné

L'histoire de cette fuite a notamment attiré l'attention des médias britanniques car Constance Marten, 35 ans, est issue de l'aristocratie britannique. Sa grand-mère était la filleule de la mère d'Elizabeth II, la "reine mère". Son compagnon, Mark Gordon, âgé lui de 48 ans, a été condamné à vingt ans de détention aux États-Unis pour un viol commis alors qu'il avait 14 ans, à la fin des années 1980.

Après sa sortie de prison, il a été expulsé vers le Royaume-Uni en 2010. Constance Marten aurait coupé les ponts avec sa famille en 2016 après avoir rencontré l'ancien prisonnier, alors qu'elle était étudiant en théâtre, selon le Guardian.

Les recherches les concernant ont commencé le 5 janvier, lorsque leur voiture a été retrouvée incendiée en bordure d'autoroute dans la région de Manchester (nord du pays). Les enquêteurs avaient alors pu identifier que Constance Marten avaient accouché quelques jours auparavant.

La police avait alors commencé la traque du couple à travers le pays jusqu'à Brighton, sur les côtes de la Manche côté britannique, en passant par Londres. Des photos du couple en fuite, se déplaçant grâce à des taxis payés en cash, ont été diffusées dans la presse britannique. On y voit notamment Mark Gordon acheter une tente et la police a pu confirmer l'achat de sacs de couchage. Les enquêteurs disent craindre que l'enfant ait eu à subir des conditions de vie difficiles dans le froid de l'hiver britannique.

Article original publié sur BFMTV.com