Publicité

Le Royaume-Uni annonce une nouvelle initiative contre les traversées illégales de la Manche

Le Royaume-Uni annonce une nouvelle initiative contre les traversées illégales de la Manche

Le Royaume-Uni a annoncé ce lundi 4 mars mener avec la France un nouveau partenariat douanier destiné à perturber la chaîne d'approvisionnement en petites embarcations utilisées par les passeurs pour les traversées illégales de migrants à travers la Manche.

Cette initiative a été au coeur d'une réunion ce lundi à Bruxelles du "groupe de Calais" où, selon le "Home Office", le ministre britannique de l'Intérieur James Cleverly s'est entretenu avec des représentants de France, Belgique, Allemagne et Pays-Bas, en présence de la Commission européenne et de ses agences.

"Résoudre la crise de l'immigration clandestine"

"Le Royaume-Uni et la France mèneront un nouveau partenariat douanier, dont ils ont invité les autres membres du groupe de Calais à discuter en détail en avril", a indiqué le ministère britannique de l'Intérieur dans un communiqué.

Il s'agit d'une "initiative pour travailler avec les pays tout au long de la chaîne d'approvisionnement" des composants, qui "s'appuiera sur le travail efficace déjà effectué pour empêcher les départs de petites embarcations depuis le nord de la France".

Les pays participants pourront ainsi "partager des informations plus efficacement pour perturber les cargaisons de composants de petites embarcations" et lutter contre ces dangereuses traversées, qui ont fait deux morts ces derniers jours, dont une fillette de 7 ans.

"Travailler étroitement avec nos voisins européens est fondamental pour résoudre la crise de l'immigration clandestine", a déclaré dans un communiqué James Cleverly, pour qui ce nouveau partenariat démontre l'engagement de Londres à "casser le modèle économique" des passeurs et "arrêter les bateaux", priorité affichée du Premier ministre Rishi Sunak.

Article original publié sur BFMTV.com