Publicité

Royaume-Uni : il pensait qu'elle était une espionne, il la poignarde

L'agression a eu lieu à l'extérieur d'un centre de loisirs.

Persuadé qu’elle travaillait au sein des agences du renseignement britannique, un homme de 29 ans l’a poignardée. La victime se trouve actuellement à l’hôpital mais ses jours ne seraient pas en danger.

Ses scénarios imaginaires l’ont conduit à commettre le pire. Un homme de 29 ans, prénommé Joshua Bowles, est accusé d’avoir tenté de tuer une femme qu’il avait dans le viseur depuis un petit bout de temps. Il pensait qu’elle travaillait au sein des agences du renseignement britannique. L’agression a eu lieu dans la ville de Cheltenham, à l'ouest de l'Angleterre. Plus précisément à l’extérieur d’un centre de loisirs, situé à environ 5 kilomètres du siège du Quartier général du gouvernement sur les communications (GCHQ).

Fort heureusement, la victime n’est pas décédée de ses blessures. D’après les dernières informations divulguées, elle se trouve à l’hôpital dans un état stable. Ses jours ne seraient pas en danger. Quant à son agresseur présumé, il a été présenté jeudi devant un juge à Londres.

Une attaque "planifiée"

Selon la procureure Kathryn Selby, dont les propos ont été rapportés par l'AFP, cette attaque était "planifiée". "L'accusé a choisi sa victime parce qu'il pensait qu'elle travaillait au GCHQ et parce qu'il avait une opinion sur le travail qu'ils font (dans cette agence)", a-t-elle affirmé précisant qu’il a "attaqué la victime, parce que, dans son esprit, elle représente l'État". Elle n’a toutefois pas précisé si la victime travaillait bien pour cette agence du gouvernement britannique.

Par conséquent, cette agression devra être traitée conformément aux règles régissant les actes terroristes. Placé en détention, Joshua Bowles y restera jusqu'à la prochaine audience, prévue le 31 mars.

VIDÉO - Paris: le corps d'un étudiant poignardé retrouvé à son domicile