Le Roux : les gaz de schiste doivent "bénéficier de la recherche"

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, a affirmé dimanche 18 novembre que "la question des gaz de schiste" devait "continuer à bénéficier de la recherche et de la science". 

Alors qu'on lui demandait s'il pourrait il y avoir une recherche dans la direction les modes d'extraction de ces gaz, Bruno le Roux a répondu, lors de l'émission "Tous politiques" sur France Inter/Le Monde/AFP: "bien entendu".

 "Nous sommes en opposition avec un mode d'extraction qui pose problème en matière de développement durable. Est-ce que nous sommes opposés au gaz de schiste ? Nous ne sommes pas opposés à une source d'énergie dont on nous dit demain qu'elle pourrait notamment représenter un avantage concurrentiel", a-t-il poursuivi.

 "Je le dis très clairement: la question des gaz des schistes doit continuer à bénéficier de la recherche et de la science", a-t-il ajouté.

 Selon lui, "si demain il y a une possibilité de traitement de cette source d'énergie qui soit acceptée, après un débat, comme étant écologiquement possible, ne mettant pas les générations futures en danger, moi je souhaite que le débat puisse continuer à être ouvert".

Mardi, lors de sa conférence de presse, François Hollande avait rappelé que la recherche de techniques alternatives à la fracturation hydraulique, interdite en France pour la recherche de gaz de schiste, continuait et qu'il "prendr(ait) ses responsabilités" si une nouvelle technique apparaissait.

Sur le volet de recherche d'éventuelles techniques alternatives, "je laisse les entreprises et les chercheurs y travailler et je prendrai mes responsabilités le moment venu", avait-il dit.

Le rapport Gallois avait plaidé pour que des (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Le Roux : les gaz de schiste doivent "bénéficier de la recherche"
Hollande face à la presse : mieux que les gaz de schiste !
Total : "En France, pour nous, le dossier gaz de schistes est clos"
Gaz de schiste : Rocard estime que "la France est bénie des dieux"
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.