Publicité

Rouler au rouge : cette grosse amende que vous risquez

« Rouler au rouge », une expression familière qui signifie circuler avec un plein de diesel rouge dans sa voiture, et non du diesel standard. Mais qu’est-ce qui les différencie ?

Diesel classique ou diesel rouge ?

On parle de « diesel rouge » pour qualifier le GNR ou « Gazole Non Routier ». C’est un carburant qui possède pratiquement les mêmes propriétés que le diesel que l’on trouve en stations, mais qui n’est pas autorisé pour tous les véhicules. En effet, le GNR est réservé aux professionnels de l’agriculture, du fluvial, du bâtiment, du forestier ou encore du transport routier. Sont concernés les gros engins et véhicules spéciaux, comme les tracteurs, les moissonneuses-batteuses, les semi-remorques, les générateurs, machines et outillages divers utilisés dans ces industries. Officieusement, n’importe quelle voiture de tourisme ou utilitaire léger utilisé par un particulier pourrait rouler au rouge, mais cette pratique est fortement encadrée par l’État. Pourquoi ? Parce que sa fiscalité n’est pas du tout la même : le GNR n’est redevable qu’à deux taxes : la TVA et la TICPE, contrairement à « notre » diesel qui est bien plus taxé. C’est ainsi que pour les agriculteurs, la TICPE du GNR s’élevait en 2023 à 3,86 centimes par litre, contre 61 centimes pour celle sur le diesel !

Une pratique à risque, fortement pénalisée

Un sacré manque à gagner pour le gouvernement, si des particuliers se mettaient à utiliser du GNR plutôt que du diesel classique ! C’est précisément pour cela qu’il s’agit d’un...Lire la suite sur Autoplus