Roselyne Bachelot : la ministre confie avoir des “séquelles importantes”

·1 min de lecture

Le 20 mars dernier, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, avait été testée positive au Covid-19, trois jours après avoir reçu sa première dose de vaccin. Le 24 mars, elle avait été admise à l'hôpital après que son état se soit dégradé pour recevoir un traitement "d'oxygénothérapie renforcée". La ministre de la Culture a quitté l'hôpital le 2 avril dernier. Elle a depuis repris ses fonctions au sein du gouvernement.

Ce vendredi 23 avril, elle faisait son retour sur les plateaux télé en participant à l'émission Bourdin direct, diffusée sur BFM TV et RMC. Le journaliste Jean-Jacques Bourdin en a donc profité pour lui demander de ses nouvelles. Si elle a repris le travail, Roselyne Bachelot confie que ce n'est pas facile. "Les séquelles sont évidemment importantes, indique-t-elle avant de poursuivre, les gens qui ont été touchés par la maladie (...) savent très bien que c'est une maladie qui va durer plusieurs mois. C'est une sorte de sinusoïde, vous croyez que vous en êtes sorti pendant trois quatre jours, vous n'avez plus de signes et puis tout d'un coup la maladie revient."

Roselyne Bachelot a eu "peur de mourir"

"Vous avez eu peur de mourir ?", lui a alors demandé Jean-Jacques Bourdin. "Oui, à un moment très précis", a répondu la ministre de la Culture. "Vous savez, moi, je suis quelqu'un qui essaie d'apprivoiser la mort au maximum. Tous les soirs, je me dis que peut-être, c'est le dernier soir. Et que, on se dit : 'c'est le moment'", (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Présidentielle 2022 : les pronostics de Nathalie Saint-Cricq
Roselyne Bachelot : ce gros trou de mémoire qui interpelle face à Jean-Jacques Bourdin
“Les Français s'en fichent et moi aussi” : Marlène Schiappa sermonnée publiquement par Emmanuel Macron
Jean-Michel Blanquer : cette petite phrase qui montre qu'il n'aime pas avoir tort
Grégory Doucet : cette décision rarissime du maire écologiste de Lyon