Publicité

Rome: une statue de lion aspergée pour protester contre les animaux dans les cirques

Deux militants du mouvement Animal Rebellion en Italie ont aspergé jeudi d'une peinture lavable une statue de lion à Rome pour protester contre la présence d'animaux dans les cirques, a constaté l'AFP.

"Les animaux dans les cirques, ça suffit", proclamait une banderole déployée devant la statue de la Piazza del Popolo, dans le centre le la capitale italienne.

Jusqu'à 40.000 euros d'amende

Cette action "ouvre la campagne Kimba", du nom d'un lion qui s'était échappé en novembre pendant plusieurs heures d'un cirque à Ladispoli, une ville côtière près de Rome, a indiqué dans un communiqué Animal Rebellion qui prône "l'action directe non violente pour obtenir l'abolition de l'utilisation des animaux non humains dans les cirques et leur libération".

Les deux militants ont été interpellés par les carabiniers italiens, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux. Ils encourent jusqu'à 40.000 euros d'amende.

Les traces de peinture jaune et rouge ont fait le bonheur des touristes visitant cette place centrale de Rome et faisant de nombreux selfies, tandis que le périmètre autour de la statue était protégé par les forces de l'ordre.

Cette action intervient quatre jours après que deux militantes écologistes ont aspergé de soupe la vitre blindée protégeant le tableau "La Joconde" au musée du Louvre à Paris.

Article original publié sur BFMTV.com