Publicité

Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"

Bertrand Chameroy moque l'échec de la fusion entre TF1 et M6 - Iannis Giakoumopoulos
Bertrand Chameroy moque l'échec de la fusion entre TF1 et M6 - Iannis Giakoumopoulos

Le patron de la Une, qui avait quitté le groupe en 2015, a assuré devant les députés que le milliardaire breton intervenait sur les contenus de la chaîne.

Pourquoi a-t-il quitté Canal+ ? C'est la question qui était posée à Rodolphe Belmer ce jeudi 8 février 2024 par les députés. Le PDG de TF1 était auditionné sous serment dans le cadre de la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT). Le renouvellement des autorisations de 15 fréquences doit être acté pour 2025. Parmi celles-ci : celles de Canal+, C8 et CNews, toutes faisant partie du groupe de Vincent Bolloré. En 2015, le patron de la Une avait quitté le groupe Canal+, dont il était le directeur général. "Le principal élément de désaccord à l'époque concernait ce que je considérais être du micromanagement de M. Bolloré" a-t-il répondu au député LFI Aurélien Saintoul, rapporteur de cette commission.

Une main mise sur les contenus

"Si je ne peux pas endosser ma responsabilité sociale, économique, vis-à-vis de mes salariés, je choisis de faire autre chose", a-t-il ajouté, avant d'assurer que le milliardaire breton intervenait sur les contenus et les choix éditoriaux des chaînes du groupe. "La personne qui est responsable des contenus dans un groupe audiovisuel, selon la loi, et qui est responsable socialement, c'est le directeur de la publication. Donc si je fais ce métier-là, c'est moi qui choisis les contenus. Si je considère que quelqu'un veut le faire à ma place, ce n'est plus moi qui suis responsable de la publication et je vais faire autre chose", a-t-il expliqué....

Lire la suite


À lire aussi

Tournoi des Six Nations 2024 : Le calendrier complet des matchs diffusés sur France 2
Radio J : Qualifié d''ordure antisémite', Jean-Luc Mélenchon attaque en justice la radio juive et le journaliste Frédéric Haziza
"Le nounou" : Booder incarne un baby-sitter pas comme les autres dans la nouvelle fiction de TF1