Publicité

Rocco Siffredi accusé de harcèlement sexuel par une journaliste italienne

La journaliste accuse l’acteur porno de lui avoir envoyé de manière répétée des messages à caractère sexuel après une interview.

Rocco Siffredi accusé de harcèlement sexuel par une journaliste italienne
Dominique Charriau / WireImage Rocco Siffredi accusé de harcèlement sexuel par une journaliste italienne

VIOLENCES SEXUELLES - L’acteur porno visé par des accusations. Alisa Toaff, journaliste italienne pour l’agence Adnkronos, accuse Rocco Siffredi de harcèlement sexuel. Elle a porté plainte ce mercredi 20 mars.

Les faits décriés remontent à fin 2023, quand la journaliste a contacté l’acteur pour l’interviewer à l’occasion de la sortie de la série inspirée de sa vie Supersex. Ils se rencontrent finalement le 15 mars dans un hôtel de Rome, en présence d’une amie de la journaliste. C’est après cette interview que les messages à caractère sexuel auraient commencé.

« Tu es vraiment trop sympathique, trop mignonne et bonne. Quand je t’enlaçais, je ne pouvais pas le dire plus que ça mais… Laisse tomber tu l’as vu sur mon visage mais tu me donnais quelque chose de vraiment particulier… », aurait-il insinué dans un vocal.

Une vague de messages haineux

Au départ, la journaliste ne s’est pas inquiétée car « habituée à ce type de remarques ». Mais une fois l’interview publiée, les messages se seraient faits de plus en plus menaçants, accusant la journaliste d’avoir manipulé ses propos.

« Tu n’es pas une journaliste, tu es une opportuniste », lui aurait envoyé Rocco Siffredi tout en faisant allusion à la vie sexuelle de la femme, d’après lui « sexuellement frustrée ». Les messages haineux auraient continué jusqu’à ce que la journaliste menace de porter plainte. L’acteur aurait répondu en s’excusant pour son comportement.

Suite à une vague de haine en ligne l’accusant de chercher de la visibilité, elle a décidé de dénoncer ces faits à la police. « Ce n’est pas possible de recevoir ce type de commentaires alors qu’on travaille, seulement parce qu’on est femme », raconte la journaliste à La Repubblica.

De son côté, l’acteur porno dénonce dans une interview au Corriere della Sera des « accusations graves et infondées ». « L’interview m’avait été déconseillée en raison de sa façon insistante et agressive de m’aborder », a-t-il continué, tout en soulignant que la journaliste lui aurait elle-même demandé « des conseils sur le sexe ».

En 2006, Rocco Siffredi avait agressé sexuellement Cécile de Ménibus lors d’une émission sur le plateau de Fun Radio en 2006.

À voir également sur Le HuffPost :

  

Saïd Chabane, propriétaire du SCO d’Angers, condamné pour agressions sexuelles à un an de prison ferme

L’influenceur AD Laurent réagit à la plainte pour viol contre lui : « C’est un sketch ou je rêve ? »