Publicité

Robin Williams : le jour où la star de Jumanji a redonné le sourire à un gorille

kokoflix
kokoflix

Le monde entier est tombé amoureux de son sens de l’humour : Robin Williams nous a fait rire, ça c’est bien vrai. Mais sa bienveillance et son humilité nous ont aussi touchés. Et nous ne sommes pas les seuls : en effet, quand il a rencontré Koko, une femelle gorille, pour la première fois, même l’animal en deuil est tombé immédiatement sous le charme de la star de Jumanji.

Koko avait acquis une certaine notoriété depuis 1978 grâce à sa maîtrise d’une forme de langue des signes américaine (ASL) adaptée aux gorilles et pouvait ainsi communiquer avec les humains, ce que peu de singes ont été capable de faire avant elle. Robin Williams a ainsi été invité à la rencontrer et à converser avec elle en 2001. Et on peut dire qu’ils avaient une alchimie parfaite !

Alchimie immédiate

La séquence, qui a été filmée, commence avec l’acteur discutant de sa rencontre avec le gorille. “J’ai récemment eu une conversation époustouflante avec un gorille. Koko est son nom.

Au moment de leur rencontre, Koko pleurait alors la mort de son copain d’enfance, Michael, un gorille décédé six mois auparavant. Selon certaines informations, elle ne se portait pas bien jusqu’à son entrevue avec Robin Williams.

Dans la vidéo, ce dernier est assis sur une chaise, attendant que Koko arrive. Lorsque le gorille entre dans la pièce, elle s’assoit par terre à côté de lui et lui prend la main. L€&

Lire la suite sur AlloCiné

"Je riais de façon hystérique parce que j'avais tellement de choses à évacuer" : comment Robin Williams a aidé Steven Spielberg sur son film le plus difficile

La voix de Robin Williams recréée par une IA : sa fille Zelda proteste !

La Tribu sur TF1 : saviez-vous que c'est un remake ? Et la série originale est disponible en France !

Predator : bonne nouvelle pour les fans de Prey !

Baby Bandito sur Netflix : une saison 2 est-elle possible pour la série à succès ?

"Le pire moment de ma vie" : drôle et culte, The Office ? Pas pour Dakota Johnson !