Publicité

Robert Badinter : un biopic déjà en préparation

D’après « Le Film français », un film, réalisé par Pierre Godeau, est prévu sur la vie de Robert Badinter et notamment son combat contre la peine de mort.

Robert Badinter dans son bureau à Paris en mars 2022. L'ancien garde des Sceaux va faire l'objet d'un long-métrage.  - Credit:RAPHAEL LUCAS/SIPA / SIPA / RAPHAEL LUCAS/SIPA
Robert Badinter dans son bureau à Paris en mars 2022. L'ancien garde des Sceaux va faire l'objet d'un long-métrage. - Credit:RAPHAEL LUCAS/SIPA / SIPA / RAPHAEL LUCAS/SIPA

Le biopic, un genre de plus en plus en vogue. Après le récent One love sur Bob Marley et Monsieur Aznavour avec Tahar Rahim, qui sortira en octobre prochain, voici le biopic de Robert Badinter. Brillant avocat, puis garde des Sceaux sous la présidence de François Mitterand, il militera toute sa vie contre la peine de mort dont il parviendra à obtenir l'abolition en 1981. Après sa mort, le 9 février dernier, un hommage national a eu lieu place Vendôme le 14 février, annonçant sa future entrée au Panthéon.

Sa longue vie (il est mort à 95 ans), faite d'engagements et de combats, autant contre la peine capitale que pour les droits des homosexuels, pourrait bientôt être adaptée. Jean Nainchrik, le producteur du projet désire « mettre en avant le combat de Robert Badinter, qui était avocat de Charlie Chaplin, de Brigitte Bardot et d'autres grandes personnalités ». Pierre Godeau se chargera de la mise en scène. En 2016 il avait réalisé Raoul Taburin a un secret avec Benoît Poelvoorde, ainsi que Sous le vent des Marquises, sorti en janvier 2024, avec le comique belge François Damiens.

À LIRE AUSSI : Les dernières confidences de Robert Badinter sur l'abolition de la peine de mort

Le producteur Jean Nainchrik était un proche de l'avocat, il avait déjà produit L'Abolition en 2009, un téléfilm adapté des livres L'Exécution et L'Abolition, écrits par Robert Badinter lui-même. À l'époque, Charles Bering avait endossé le rôle de l'illustre défenseur des droits de l'homme. Pou [...] Lire la suite

VIDÉO - Macron sur Badinter : « Votre nom devra s'inscrire au Panthéon » #shorts