Publicité

RMC : Charles Magnien visé par une enquête interne après des accusations de comportements "déplacés"

Extraits de Charles Magnien sur RMC Story - RMC Story
Extraits de Charles Magnien sur RMC Story - RMC Story

La station a mené une enquête interne sur le journaliste après des accusations de sexisme.

"Des réflexions déplacées", constate la radio. Ce jeudi, "L'informé" révèle que le pré-matinalier de RMC, Charles Magnien, qui occupe le 4h30-6h30 de RMC et et le 6h-6h30 de RMC Story, a été la cible d'une enquête interne après des accusations de comportements jugés sexistes. Le site relève des "blagues et mimes répétitifs à connotation sexuelle" de la part du journaliste envers certains collègues.

"Une décision proportionnée a été prise"

De son côté, contactée par puremedias.com, la direction de RMC explique que "des faits ont été signalés pour la première fois le 4 avril dernier" : "Aucun fait de cette nature ne nous avait été signalé auparavant". "Immédiatement, une enquête interne a été menée. L'enquête et les auditions ont confirmé qu'il n'y a eu aucun fait de harcèlement sexuel. L'écrire serait mensonger et diffamant vis-à-vis de la personne mise en cause", souligne-t-elle.

Après l'enquête, la radio a constaté "une mauvaise ambiance", "des mauvais mots" et "des réflexions inadaptées ou déplacées". "Les conclusions de l'enquête interne ont été partagées avec le salarié, et avec les référents et délégués syndicaux en charge de ces questions. Une décision proportionnée a été prise et le salarié en a été informé", ajoute RMC, qui précise n'apporter aucun autre commentaire.

Suspendu d'antenne ?

Selon "L'informé", Charles Magnien...

Lire la suite


À lire aussi

Patrick Cohen claque la porte de Radio France après avoir été recalé de la matinale de France Info
"Mask Singer" 2023 : Quelles stars ont déjà été démasquées dans la saison 5 du jeu de TF1 ?
Amazon Prime Video trolle Netflix et sa décision de mettre fin au partage de comptes gratuit