Publicité

Le riz cantonais est-il vraiment cantonais ?

Il est délicieux, c'est certain, mais il n'est pas cantonais. Le riz sauté que l'on consomme habituellement en France, avec ses petits pois, ses œufs, ses dés de jambon, parfois avec des carottes et des oignons, n'est pas du tout de la région de Canton (ou Guangdong), en Chine. Ce plat a en effet été totalement revisité pour les Occidentaux, qui l'ont découvert grâce aux populations asiatiques issues de l'immigration.

Ce riz ne serait même pas originaire de la région cantonaise, mais serait né dans la ville de Yangzhou, dans le Jiangsu, au nord de Shanghai, au Moyen-âge. La mode du riz frit serait née grâce à l'empereur Yang, qui se serait inspiré du riz frit que mangeaient les villageois au VIIe siècle. Depuis, il y a même un musée qui est dédié à ce trésor de la gastronomie locale, relève TF1. Mais traditionnellement, ce plat de riz n'aurait pas vraiment de recette, à part qu'il serait sauté à la poêle avec des œufs. Il serait simplement réalisé avec les restes que l'on a entreposé dans son frigo. On utiliserait même souvent le riz de la veille.

Mais alors, pourquoi s'appelle-t-il cantonais ? Il s'agirait d'un abus de langage des Français, qui méconnaissent largement la géographie chinoise, mais aussi de la diaspora cantonaise et du sud-est de l'Asie (ex-Indochine), qui s'est largement installée en France dans les années 1950 et 1960. Les migrants chinois, mais aussi vietnamiens, laotiens ou cambodgiens, ne pouvant souvent pas exercer leur métier d'origine à l'étranger, se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Combien y a-t-il de millilitre dans une tasse ?
600 mètres carrés en 140 heures : voici le plus grand bâtiment d’Europe imprimé en 3D
Quelle est la plus longue route du monde ?
Travail : c’est quoi le concept de "congés illimités" ?
Pourquoi le savon mousse ?