Riyad reconnaît la mort de Jamal Khashoggi

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Donald Trump
    Donald Trump
    Président des États-Unis de 2017 à 2021

Le journaliste Jamal Khashoggi a bien été tué dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Pour la première fois, les autorités saoudiennes ont reconnu ce samedi ce qui, selon elle, est un meurtre à l'occasion d'une rixe. Le royaume a aussi annoncé la destitution d'un haut responsable du renseignement saoudien et celle d'un conseiller à la cour royale. Le président américain Donald Trump a salué les déclarations saoudiennes mais se montre prudent sur d'éventuelles sanctions. "C'est une bonne première étape, c'est une première étape importante, a déclaré Donald Trump. L'Arabie saoudite a été un allié important mais ce qui s'est passé est inacceptable. Mais je préférerais que nous ne prenions pas des sanctions qui annulent 110 milliards de dollars, ce qui signifie 600 000 emplois." De son côté, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est dit "profondément troublé" par la confirmation de cette mort et souligne la "nécessité d'une enquête rapide, approfondie et transparente." La police turque poursuit ses fouilles dans la campagne aux alentours d'Istanbul pour retrouver le corps ou des membres du corps de Jamal Khashoggi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles