Publicité

Rivière-Perdue (TF1) : quel célèbre acteur a été remplacé par Jean-Michel Tinivelli ?

C’est LA nouvelle série policière événement de TF1. Le 11 janvier dernier, la Une a donné le coup d’envoi, en prime time, de Rivière-Perdue, une fiction en six épisodes qui suit une enquête tendue dans les Pyrénées. Cette adaptation d’une série espagnole baptisée La Caza. Monteperdido (2018) plonge ainsi au cœur d’une étonnante histoire de disparition. "Un longboard dévale une route de montagne. L’accident spectaculaire qu’il déclenche finit par un petit miracle : la réapparition d’Anna Casteran, 16 ans, disparue cinq ans plus tôt. Alors que sa famille vit un bonheur immense, la police et la gendarmerie déploient des moyens considérables pour retrouver Lucie Perez, la copine d’Anna enlevée en même temps qu’elle", précise ainsi le synopsis de TF1.

Côté casting, on retrouve de nombreux visages connus de TF1. Cette mini-série, qui a séduit près de 5 millions de personnes la semaine précédente (27,6% du public), est en effet portée par Barbara Cabrita (RIS Police Scientifique, SAM), Odile Vuillemin (Profilage), Annelise Hesme (Alice Nevers) ou encore Kamel Belghazi, l’une des stars de la série quotidienne Demain nous appartient. Et ce n'est pas tout puisque Jean-Michel Tinivelli, qui a joué pendant plus de 13 saisons le commandant Marquand dans Alice Nevers, le juge est une femme est aussi de la partie.

Jean-Michel Tinivelli se glisse cette fois-ci dans la peau du Commandant Eric Balthus ; un personnage qui, au départ, n’était pas pour lui. Le comédien a en effet remplacé un célèbre acteur, également réalisateur, qui devait donner la réplique à Barbara Cabrita. En avril dernier, lorsque l’annonce du futur tournage a été faite, c’est le nom d’Olivier Marchal qui était prévu au générique. "Il n’a pas pu le faire. Et on m’a appelé pour le jouer. (…) Les autres acteurs s’étaient projetés dans l'idée de jouer avec Olivier. Au début, ce n’est pas évident, il faut se faire accepter. Il faut être sûr de soi, ou au moins en donner l’impression", a expliqué Jean-Michel Tinivelli à nos confrères de Télé Loisirs.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi