Rire. Sur la scène londonienne, l’humour comme arme pour braver les clichés sur le Moyen-Orient

·1 min de lecture

Jenan Younis, une humoriste londonienne d’origine assyrienne, programme des spectacles comiques avec l’objectif de faire connaître les talents issus du Moyen-Orient. Intitulés Weapons of Massive Hilarity, ses spectacles éveillent des vocations et légitiment des artistes en manque de reconnaissance.

“Lorsqu’il débute, chaque comédien s’attend à essuyer des refus”, admet le Guardian, mais certains en essuient plus que d’autres. Avant de recevoir le prix BBC New Voices 2019, l’humoriste Jenan Younis a éprouvé sa persévérance jusqu’à tenter un jour une expérience. Envoyer ses candidatures d’humoriste sous deux identités, la sienne et une autre inventée, à la sonorité britannique.

“J’ai obtenu 80 % de réponses avec mon pseudonyme, contre 12 % avec mon vrai nom”, dit-elle. Le CV et les vidéos de la fausse Janine Young et de la véritable Jenan Younis étaient exactement les mêmes :

On se demande même s’ils ouvrent l’e-mail. C’est presque comme s’ils disaient simplement : ‘J’ai déjà mon quota ethnique.’”

Au lieu de la décourager, ce constat l’a poussé à créer son propre programme comique intitulé Weapons of Mass Hilarity (“Armes d’hilarité massive”) avec des humoristes originaires du Moyen-Orient exclusivement. “Cela signifiait qu’il y avait toujours un espace de jeu pour moi, mais aussi pour les personnes qui auraient pu rencontrer des difficultés similaires.”

À lire aussi: Réseaux sociaux. Coronavirus : rien de tel que l’humour pour supporter le confinement

Se jouer des stéréotypes

Chrétienne assyrienne, Jenan Younis représente “une minorité au sein d’une minorité”, note le quotidien britannique. Cette situation la pousse à être particulièrement attentive au manque de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles