"Rire de la guerre, c'est difficile": cet humoriste ukrainien fait du stand-up dans les sous-sols de Kiev

Anton Tymoshenko, humoriste ukrainien, le 10 mai 2022. - BFMTV
Anton Tymoshenko, humoriste ukrainien, le 10 mai 2022. - BFMTV

876450610001_6305886393112

Les sous-sols de Kiev, il les connaissait un peu avant le début de la guerre. Anton Tymoshenko, un jeune stand-upper ukrainien, a raconté sur BFMTV son quotidien ce mardi: faire rire les Ukrainiens malgré la guerre qui frappe leur pays depuis deux mois et demi.

"Rire de la guerre, c'est difficile, mais j'assimile mon travail à celui de psychothérapeute. D'ailleurs ça coûte beaucoup moins cher d'acheter un billet pour mon spectacle", ironise sur notre antenne celui qui jouait déjà sur des scènes situées sous terre.

"Les Ukrainiens ont des réactions très saines"

Celui qui "veut être utile" pour son pays "en tant que comique" concède que son public a quelque peu changé depuis l'offensive russe et les multiples drames humains qui ont eu lieu.

"Les Ukrainiens ont des réactions très saines, en ce moment ils sont très tendus et ont beaucoup de mal à évacuer leurs émotions. Il y a très peu de loisirs en ce moment à part les stand-ups", témoigne Anton Tymoshenko, "leurs réactions sont d'ailleurs beaucoup plus éclatantes. Il y a des fous rires, une très très bonne atmosphère dans les salles [...] il faut chérir ces rares moments où les gens s'embrassent, se félicitent."

"Nous avons plein de blagues sur les Russes"

Le conflit n'est toutefois jamais loin, en témoigne l'incident qui s'est déroulé la semaine dernière pendant l'un de ses shows: "un missile a touché un immeuble à Kiev près de nous. On a dit que c'était le clou de notre spectacle!"

L'humoriste ukrainien riposte à manière. "Nous avons plein de blagues sur les Russes. Avec Poutine c'est un petit peu ennuyeux, il incarne tellement le mal que nous n'avons même pas envie de l'anoblir par l'humour, on veut juste le buter."

Un humour qui ne s'arrête pas à la situation en Ukraine puisqu'Anton Tymoshenko assure faire aussi des blagues sur Emmanuel Macron: "en ce moment, il a des traits tellement fatigués par la campagne (présidentielle, NDLR) qu'il a les yeux plus fatigués que les habitants de Marioupol. Il faut organiser une petite collecte de nourriture pour lui remonter le moral".

Reste qu'il y a un Ukrainien qu'Anton Tymoshenko n'a pas encore vu assister à ses spectacles: le président Volodymyr Zelensky. "Je pense qu'il n'a pas le temps de voir mes shows en ce moment. Il fait beaucoup le show dans le monde", s'amuse-t-il enfin sur notre antenne, "il a changé de travail aussi, du coup ça fait moins de concurrence pour moi".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles