Publicité

Riolo: "Ce que fait Luis Enrique n’a aucun sens et pas uniquement par rapport à Mbappé"

"C’est un épisode de plus dans le cirque." Dans l’After Foot vendredi sur RMC, Daniel Riolo a donné son avis sur la sortie totalement inattendue de Kylian Mbappé à la mi-temps du match d’ouverture de la 24e journée de Ligue 1 entre Monaco et le PSG (0-0). Comme expliqué par RMC Sport, celui qui portait le brassard de capitaine en l’absence de Marquinhos n’a pas été remplacé à cause d’un pépin physique, mais bien sur un choix de son coach Luis Enrique.

"Ce que fait Luis Enrique n’a aucun sens"

"Il y a plein de numéros dans un cirque : ça commence avec M. Loyal, puis tu as les trapézistes, les clowns, le dresseur de chiens, les chevaux, les jongles… On a encore plusieurs mois de cirque, on n’en est qu’au début. Je pense qu’on peut avoir encore d’autres numéros. Il va y avoir une suite en Ligue des champions. En temps normal, c’est déjà impossible de trouver une compo de Luis Enrique… Mais là, jamais je ne me risquerai…", a réagi Daniel Riolo, alors que le PSG retrouvera mardi la Real Sociedad en huitième de finale retour de la Ligue des champions (sur RMC Sport). Plus globalement, notre journaliste RMC Sport ne s’est pas montré très tendre envers Luis Enrique, dont il ne comprend ni les choix tactiques ni la méthode.

"Ce que fait Luis Enrique n’a aucun sens et pas uniquement par rapport à Mbappé mais par rapport à l’équipe en général. Ça fait des mois que je dis que je ne comprends rien à ce que fait ce coach. Je ne comprends toujours rien. Je ne comprends pas son jeu des compos. Il y avait un onze en début de saison qui faisait plaisir à tout le monde. Il a décidé de tout péter en faisant comme s’il misait déjà sur l’année prochaine alors que la Ligue des champions va reprendre", a-t-il taclé.

Et d’ajouter : "Qui fait ça ? Où est-ce que ça existe dans le monde un coach qui fait ça ? Je veux bien qu’il soit plus intelligent mais quel autre coach fait ça ? Guardiola ne fait pas le même turnover. Humainement, je n’aime pas ce que dégage Luis Enrique. Je pense qu’il est prétentieux. Je ne dis pas ça très souvent. C’est un enfant spirituel de Guardiola, mais ça ne veut pas dire qu’il est aussi fort que lui. Cette saison s'est transformée en une sorte de laboratoire géant, il n’y a pas de fil conducteur."

Article original publié sur RMC Sport