Avec "Rifkin’s festival", son dernier film, Woody Allen réalise le pire flop de sa carrière

Woody Allen main dans la main avec Amazon - Loïc Venance - AFP
Woody Allen main dans la main avec Amazon - Loïc Venance - AFP

Woody Allen ne fait plus recette. Son 49e film, Rifkin’s festival, est un lourd échec au box-office. Selon les informations du Parisien, sa comédie avec Louis Garrel réalise son plus mauvais démarrage en France, avec seulement 61.000 entrées en deux semaines.

A la fin de son exploitation, Rifkin’s festival devrait réaliser le pire score de Woody Allen depuis Woody et les robots, une comédie de science-fiction qui avait attiré seulement 218.000 spectateurs en 1973.

Un cinéaste habitué au succès

Woody Allen, qui a sorti pendant presque un demi-siècle un film par an, a souvent rencontre d'immense succès en France. Jusqu'au milieu des années 2010, ses films attiraient encore fréquemment un million de spectateurs dans les salles obscures.

Blue Jasmine avait ainsi séduit 1,4 million de spectateurs en 2013. Et Magic in the Moonlight avait réalisé un million d'entrées en 2014. Même L'Homme irrationnel (2015) et Café Society (2016) s'était approché de ce score, avec respectivement 942.000 et 984.000 entrées.

Mais ses deux derniers films avaient amorcé son déclin: Wonder Wheel, en 2017, avait réuni que 372.660 spectateurs. Et Un jour de pluie à New York (2019), sorti après les accusations d’attouchements sexuels par sa fille Dylan Farrow, a réuni 585.417 spectateurs.

Le réalisateur de 86 ans n'a pas encore dit son dernier mot: il tournera à la rentrée à Paris son cinquantième film, un thriller.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles