Il aurait balancé un élève “contre le mur” : un instituteur révoqué et condamné

L'homme de 51 ans a été condamné pour avoir violenté deux élèves de CM2 à Cherbourg-en-Cotentin (Manche) de janvier à février 2020. (Photo d'illustration / Pascal GUYOT / AFP) (AFP)

Instituteur depuis dix-neuf ans, un homme de 51 ans a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir violenté deux élèves de CM2 à Cherbourg-en-Cotentin (Manche) de janvier à février 2020.

L’homme est un récidiviste. Il avait été condamné en 2011 pour des violences sur des élèves lorsqu’il enseignait sur l’île de Saint-Barth. Cette fois-ci, c’est dans la Manche que l’homme se serait laissé aller à des comportements inadaptés.

En février 2020, l’Education nationale a signalé au procureur de Cherbourg les dérives comportementales d’un enseignant remplaçant. Courant janvier 2020, un élève de CM2 aurait été empoigné par le col avant d’être “balancé contre le mur” et un autre aurait été jeté à terre. Selon La Presse de la Manche, les élèves avaient "peur" de ce maître “grossier” et “violent” qui donnait des coups de poing sur le bureau lorsqu’il était en colère.

Un homme violent

Suspendu le 12 février 2020 par l’Education Nationale, le prévenu s’est défendu en affirmant avoir fait face à une classe “ingérable”, “en déshérence complète”. Si la directrice de l’école a reconnu que certains élèves étaient difficiles, la présidente du tribunal n’a pas compris comment un homme expérimenté avait pu se sentir “démuni”.

Selon le tribunal, la violence semble la réponse la plus courante pour ce quinquagénaire puisque son casier judiciaire mentionne des violences conjugales selon La Manche Libre. Le prévenu a donc été condamné à trois ans de prison avec sursis et à une interdiction pendant 2 ans d’exercer tout métier ou toute activité qui le mette en contact avec des mineurs.