Retraites : une nouvelle journée de mobilisation annoncée le 31 janvier

© REUTERS

L'intersyndicale a annoncé ce soir une nouvelle journée de mobilisation le 31 janvier, après celle réussi organisée ce jeudi.

Plus d'un million de manifestants, des grèves à l'école ou dans les transports: les syndicats ont réussi jeudi à fortement mobiliser contre la réforme des retraites, et ont d'ores et déjà annoncé une nouvelle journée d'action, le 31 janvier, pour faire reculer le gouvernement.

"Plus de deux millions" de personnes ont manifesté dans plus de 200 cortèges en France, dont environ 400.000 à Paris, a affirmé la CGT, tandis que le ministère de l'Intérieur comptabilisait 1,12 million de manifestants, dont 80.000 dans la capitale.

À lire aussi : En images : la manifestation contre la réforme des retraites s’envenime à Paris

Un niveau de mobilisation supérieur à celui du 5 décembre 2019: au démarrage de la contestation contre le précédent projet de réforme des retraites, la police avait dénombré 806.000 manifestants en France, la CGT 1,5 million.

Fortes de ce succès, les huit grandes centrales syndicales (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires et FSU) se projettent déjà vers une deuxième journée d'action, fixée jeudi soir au 31 janvier.

"La retraite avant l'arthrite", "métro, boulot, caveau"... De Calais à Nice, des cortèges bien garnis ont affiché un "non" au recul de l'âge légal de départ de 62 à 64 ans, sur fond de large mécontentement social dans un contexte d'inflation.

Ça fait 25 ans que je travaille, je n'avais encore jamais fait grève - Nathalie Etchegaray, 48 ans, assistante maternelle

Quelques heurts, tensions ou dégradations ont été signalés à Paris (...)

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - Lycéens, actifs, futurs retraités... Ces manifestants expliquent pourquoi ils rejettent la réforme des retraites