Publicité

Retraites : LFI mobilise les jeunes et suscite la polémique avec son #BlocusChallenge

Louis Boyard lors de la manifestation de l'intersyndicale, à Paris, le 11 février.  - Credit:Gerard Cambon / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp
Louis Boyard lors de la manifestation de l'intersyndicale, à Paris, le 11 février. - Credit:Gerard Cambon / Le Pictorium / MAXPPP / Le Pictorium/Maxppp

Le #BlocusChallenge, lancé dimanche 5 mars sur TikTok et Twitter par Louis Boyard, a provoqué de sérieux remous dans la sphère politique. De son côté, La France insoumise continue d'employer sa stratégie d'agit-prop pour provoquer « l'étincelle » dans la jeunesse et mobiliser un maximum de monde contre la réforme des retraites. Le résultat est assez contrasté pour l'instant. Mais cela pourrait changer lors de la grande journée de manifestations mardi 7 mars.

En demandant sur les réseaux sociaux de « poster les plus belles photos de blocus de lycées et d'universités » à partir de mardi, Louis Boyard applique le précepte de Karl Liebknecht, marxiste allemand qu'il cite à tout va : « La jeunesse est la flamme de la révolution. »

Cette journée de grèves et de manifestations du 7 mars doit marquer une nouvelle étape dans la mobilisation des syndicats contre la réforme des retraites, avec pour objectif de mettre la « France à l'arrêt ».

Valérie Pécresse annonce porter plainte contre Louis Boyard

Qu'une visite de l'Assemblée nationale soit la récompense du concours lancé par le député LFI a achevé d'indigner les macronistes, qui ont estimé qu'il « abîmait l'institution », selon les mots de sa présidente Yaël Braun-Pivet. De son côté, Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Île-de-France, a annoncé porter plainte contre l'Insoumis pour « incitation au délit d'entrave et incitation à la violence ». « Le droit de manifester doit respecter le droit d'é [...] Lire la suite