Publicité

Retraites: Jean-Philippe Tanguy estime qu'il "n'y a pas eu d'abus" des forces de l'ordre lors des manifestations

"Je n'ai pas l'impression qu'il y ait eu des abus". Invité de BFMTV-RMC, Jean-Philippe Tanguy défend les forces de l'ordre, après que Dominique Simonnot, contrôleure générale des liberté, a pointé leur "recours massif" à des interpellations et gardes à vue "préventives" à Paris.

Pour Jean-Philippe Tanguy, "la justice et la police font ce qu'elles peuvent", au regard "des conditions" actuelles.

"L'État de droit est maintenu"

"Quand vous avez beaucoup de violences, c'est normal qu'il y ait beaucoup d'interpellations", juge le député Rassemblement national (RN) de la Somme.

"Après, il y a une enquête. Si [ces personnes] sont libérées, et bien l'État de droit est maintenu", ajoute cet ancien fidèle de Nicolas Dupont-Aignan.

Selon l'élu d'extrême droite, le "problème est plutôt qu'il n'y a pas un grand nombre de condamnations".

Un discours en contradiction avec celui de Dominique Simonnot. Dans un courrier adressé à Gérald Darmanin, elle dénonce le "nombre important de procédures conduites en méconnaissance des normes et principes qui régissent la procédure de garde à vue, voire, dans certaines situations, en violation des textes applicables".

Article original publié sur BFMTV.com