Publicité

Retraites: Éric Ciotti annonce que LR ne votera "aucune motion de censure"

Le président des Républicains a annoncé qu'aucun des députés du groupe ne voterait une motion de censure à l'Assemblée. Une version très vite nuancée par Aurélien Pradié.

Les députés Les Républicains (LR) ne s'associeront pas aux motions de censure déposées dans le cadre du recours par le gouvernement à l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter son projet de loi sur la réforme des retraites, a fait savoir jeudi le président du parti, Éric Ciotti.

"Nous ne nous associerons à aucune motion de censure", a-t-il déclaré devant les journalistes à l'Assemblée nationale.

Il a également justifié: "Nous ne voulons pas rajouter du chaos au chaos."

Pradié laisse planer le doute

Dans la foulée, sur notre antenne, Aurélien Pradié, député LR du Lot contre la réforme des retraites, a indiqué avoir plaidé en réunion de parti pour le dépôt d'une motion de censure.

"Chaque député reste totalement libre d'aller participer à une autre motion de censure. Je ne souhaite pas personnellement associer mes voix à celles de la France insoumise et du Rassemblement national", a-t-il déclaré.

Toutefois, le député pourrait voter une motion de censure déposée par le groupe Liot lundi. "Je n'écarte rien", a-t-il confié.

D'autres députés LR tentés par une motion de censure?

Tout comme Aurélien Pradié, plusieurs autres députés LR n'excluent pas de voter pour une motion de censure. Pierre Cordier, député LR des Ardennes, a même indiqué sur BFMTV qu'il pourrait voter pour trois motions différentes.

Même son de cloche pour Maxime Minot, député de l'Oise, qui a confié être prêt, si le fond lui convient, à voter n'importe quelle motion de censure, même celle issue du Rassemblement national.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Retraites: Mélenchon observe un "effondrement de la minorité présidentielle"