Un retraité envoyé en garde à vue à cause du duel des Sandrine Rousseau

L'écologiste Sandrine Rousseau, qui s'est présentée dans la 9e circonscription de Paris aux élections législatives, était confrontée à une candidate portant le même nom au premier tour. 
L'écologiste Sandrine Rousseau, qui s'est présentée dans la 9e circonscription de Paris aux élections législatives, était confrontée à une candidate portant le même nom au premier tour.

Une volonté de bien faire qui se termine au commissariat. Comme l'indique Le Monde, mardi 14 juin, un historien d'art à la retraite a été interpellé par les forces de l'ordre, puis placé en garde à vue lors du premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin, alors qu'il cherchait à venir en aide aux électeurs de son bureau de vote, à Paris. La raison ? Le duel d'homonymes dans la 9e circonscription de la capitale où deux candidates portant le nom de Sandrine Rousseau se présentaient.

Après avoir failli être abusé par cette circonstance inédite, le retraité a tenté de prévenir les autres votants, à l'extérieur du bureau de vote, pour ne pas déposer par erreur le mauvais bulletin dans l'urne. Pour cette raison, il a été arrêté par les autorités, qui lui reprochent des « clameurs » susceptibles d'avoir troublé le déroulement du scrutin. Transporté au commissariat du 13e arrondissement, il ne sortira de sa garde à vue que le lendemain à la mi-journée, après avoir pu échanger avec un avocat commis d'office.

« Je ne suis pas militant politique, je n'ai, à aucun moment, dit à quiconque quoi faire ou comment voter. Tout se passait dans le plus grand calme. J'avais le sentiment d'accomplir un devoir citoyen en avertissant les autres de la situation », a indiqué l'électeur interpellé à nos confrères.

À LIRE AUSSIRousseau contre Rousseau : les délices de l'homonymie

« Il était évident que des votants allaient se tromper »

Selon sa version des faits, l'historien [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles