Publicité

Retour raté pour Halep, un an et demi après son dernier match et sa suspension pour dopage

Difficile retour sur le circuit pour l'ex-numéro un mondiale. Simona Halep était de retour aux affaires, après que sa suspension pour dopage a été réduite de quatre ans à neuf mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

La Roumaine de 32 ans a chuté au premier tour du tournoi WTA 1000 de Miami, mardi contre l'Espagnole Paula Badosa (1-6, 6-4, 6-3), son premier match sur le circuit depuis août 2022 et une défaite au premier tour de l'US Open. Son revers face à la 82e mondiale la prive d'un éventuel choc au deuxième tour face à la n°2 mondiale, la Bélarusse Aryna Sabalenka, qui vient de perdre son compagnon.

Une invitation pour relancer la machine

Sa suspension pour deux infractions antidopage avait été réduite début mars, lui permettant d'être invitée à Miami. Mais la double lauréate en Grand Chelem (Roland-Garros 2018 et Wimbledon 2019) va avoir besoin de temps pour retrouver ses sensations, après autant de temps sans jouer en compétition.

Halep avait été contrôlée positive à un produit interdit lors de l'US Open 2022, avant que des "irrégularités" dans son passeport biologique n'alourdissent son dossier au printemps suivant. Mais le TAS a attribué son contrôle positif à un "supplément contaminé", et a estimé que les éléments tirés de son suivi sanguin ne suffisaient pas à établir une conduite dopante.

Article original publié sur RMC Sport