Publicité

Retour de la pluie après un record de sécheresse : peut-on être soulagé ?

Le record de sécheresse a été battu pour un mois de février et il prend fin ce mercredi : cela fait 32 jours qu'il n'a pas (vraiment) plu sur l'Hexagone. Le déficit hydrique des sols, semblable à celui relevé habituellement à la mi-avril, a deux mois d'avance. Un constat qui a de quoi nous alarmer, puisque la pluie qui tombe aujourd'hui conditionne le niveau de sécheresse de l'été prochain. Mais rien n'est encore joué, et tous les regards se tournent vers le ciel en espérant l'inversion de cette terrible tendance.

Le 22 février, la pluie refait son apparition, en particulier sur la partie sud du pays, et devrait perdurer ces prochains jours. Mais les niveaux de pluviométrie resteront timides ce mercredi, selon Météo France. Jeudi, elles seront cependant plus soutenues (5 à 10 mm) dans le quart sud-ouest. Il y aura même de la neige dans les Pyrénées. Ces pluies pourront être bénéfiques, mais pour la plupart des territoires, pas de quoi se réjouir. "Au nord de la Loire, les pluies ne vont avoir quasiment aucun effet sur les sols. Ailleurs, l’amélioration sera superficielle et elle n’aura aucun impact sur les nappes phréatiques", selon la prévisionniste Marion Pirat à BFMTV.

L'hiver est en effet une "période de recharge" pour les nappes phréatiques, qui se gorgent habituellement d'eau avant le printemps et surtout l'été, ce qui n'a pas du tout été le cas pour le moment au mois de février. "Il est tombé 7 mm à l’échelle du pays du 21 janvier au 20 février. Cela représente 10 % de ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

North Field : ce projet est considéré comme la "pire bombe climatique au monde" par les scientifiques
Sécheresse : voici les pays qui souffriront le plus du manque d'eau dans les 20 prochaines années
Énergie solaire : quelle surface de panneaux photovoltaïques faut-il pour alimenter une maison ?
Alerte sur les dangers des cercles vicieux qui alimentent le réchauffement de la planète
Climat : le niveau de neige chute dans les Alpes depuis 50 ans