Publicité

Retour des chenilles processionnaires : sont-elles dangereuses ?

Elles sont de retour : quand les températures s'adoucissent, les chenilles processionnaires descendent de leurs nids et commencent leur procession dans les campagnes. C'est là que les nuisances commencent, pour les animaux de compagnie comme pour les humains.

En Bretagne, en Auvergne, en région parisienne ou dans le Gard… Le réveil de ces petites chenilles velues a été signalé un peu partout en France. Quand ces insectes sortent de leur énorme cocon de soie, formés en haut des branches de pins ou de chêne en hiver pour se protéger du froid, elles commencent à se rassembler sur les troncs des arbres, ou à continuer leur route, à la file indienne, le long des chemins. Le but sera à terme de trouver un endroit tranquille pour s'installer et se transformer en papillon de nuit. Mais pendant cette période, ces petites bêtes recouvertes de poils particulièrement urticants peuvent provoquer des réactions allergiques chez nous comme chez les chiens ou les chats. Ce qui peut dans certains cas devenir dangereux.

Ces micro-poils, libérés dans l'air si la chenille ressent une menace, entraînent chez certains des éruptions cutanées, des irritations des muqueuses ou des yeux, voire dans de rares cas des atteintes pulmonaires. Une atteinte à l'œil doit être prise au sérieux car elle pourrait altérer la vue. Les personnes fragiles ou très allergiques doivent faire très attention pour éviter le choc anaphylactique. Les cas graves sont cependant très minoritaires chez les humains (0,2 % selon un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles sont les races de chats les plus bêtes au monde ?
Le classement des races de chiens qui vivent le mieux en appartement
Arctique : l'étoile de mer, le prédateur inattendu des ours polaires
Quelles sont les races de chats les plus méchantes au monde ?
Un ancien poisson géant avec des dents "immenses" découvert en Afrique du Sud