Publicité

Restriction d’eau, inflation.... Ce qu'a dit le ministre de l'agriculture, ce dimanche

D'autres départements bientôt touchés par des « restrictions d’eau » ?

Après 32 jours sans pluie et des nappes phréatiques à sec, la France traverse une période de sécheresse « historique mais pas unique » a indiqué le ministre de l’Agriculture, lors de l’émission Le Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, ce dimanche. Alors qu’une réunion est organisée demain entre le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu et les préfets, pour savoir si des territoires doivent appliquer des restrictions d’eau dès le mois de mars, Marc Fesneau (MoDem) a expliqué qu’après les Pyrénées Orientales, il pourrait y avoir d’autres départements touchés par des « restrictions d’anticipation », comme l’Isère, pour préserver la ressource en eau. « Mais s’il pleut régulièrement comme il pleut régulièrement au printemps, on n’aura pas de difficultés » a-t-il ajouté.

Que propose Madame Tondelier, de l’agriculture sans eau ?

Marc Fesneau

Des restrictions d’eau qui ne doivent pas pénaliser l’agriculture française, dont Marc Fesneau se veut, évidemment, le défenseur. « Le président de la République a annoncé la mise en place d’un plan de sobriété sur l’eau (samedi au Salon de l’agriculture), dans une logique de planification sur la sécheresse, qui doit garantir cette capacité à produire », écrit ainsi Marc Fesneau, cette fois dans un « billet d’humeur » posté sur le réseau social LinkedIn, samedi. « Cela s’inscrit dans les travaux que je mène sur la réutilisation des eaux usées, qui constitue ...


Lire la suite sur ParisMatch