Publicité

Restes humains démembrés : sur la piste d’un mystérieux triangle amoureux à Long Island

Les découvertes macabres s’enchaînent à Long Island. Mardi 5 mars, des restes humains ont été retrouvés dans une zone boisée du comté de Suffolk, dans l’État de New York. La semaine dernière, de premières parties de corps avaient déjà été récupérées près d’une école primaire. Selon les enquêteurs, ces bouts de cadavre qui comprenaient une tête et des bouts de jambes de femme, ne se trouvaient pas là depuis longtemps. Ils appartiendraient à deux personnes, la femme, et un homme dont les bras démembrés ont été retrouvés, indique ABC News. C’est une adolescente se rendant à l’école qui est tombée la première sur ces restes humains jeudi 29 mars. Elle a aussitôt appelé son père qui a donné l’alerte auprès de la police.

L’identité de la première victime âgée de 59 ans a été confirmée par la police alors que celle de l’homme de 53 ans est toujours en cours de vérification. Les enquêteurs espèrent que les tatouages sur ses bras leur permettront d’en savoir plus. Ils espéraient par ailleurs mardi trouver d’autres morceaux de corps dans trois endroits distincts : un bois de West Babylon, un parc et une maison à Amityville.

Les restes humains jetés depuis une voiture

Les autorités, face à l’inquiétude croissante, ont rapidement tenu à rassurer la population, expliquant qu’il s’agissait d’actes isolés, probablement liés entre eux. Selon NBC News, les deux victimes vivaient en effet ensemble. La police pense savoir que les cadavres découpés ont été jetés depuis une voiture. Une per...


Lire la suite sur ParisMatch