Publicité

Comment rester en bonne santé malgré les épidémies de Mycoplasma pneumoniae, de grippe et de Covid

Nous tombons plus souvent malades en hiver. Et pour cause, les virus, renforcés par le froid, circulent plus activement, et passent d’organisme en organisme.

En ce mois de janvier, les autorités de santé françaises notent une forte activité des virus de la grippe, des virus respiratoires, du SARS-CoV-2, du virus de la bronchiolite, même si ce dernier commence à être moins présent, lit-on dans le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France publié le 17 janvier. À ces virus s’ajoute une bactérie, Mycoplasma pneumoniae, qui circule de manière importante dans l’Hexagone, traduisant une situation épidémique, avait confirmé le même organisme fin décembre.

Il est possible de réduire le risque d’attraper l’un de ces agents pathogènes. Les conseils qui vont suivre vont vous sembler familiers, mais la prévention mise en place pendant la pandémie de Covid-19 est efficace contre les maladies de l’hiver.

Pour éviter d’être infecté, il faut reprendre l’habitude des gestes barrières : se laver les mains régulièrement et pendant une vingtaine de secondes pour que le nettoyage soit efficace, utiliser une solution hydroalcoolique si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon, et porter un masque dans les zones très fréquentées (notamment les transports en commun). Ce dernier geste a été largement abandonné depuis qu'il n'est plus obligatoire : Seuls 15 % des Français indiquent le porter en présence de personnes vulnérables, 14 % dans les transports en commun et seulement 50 % ont l’intention (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le mal dont souffrent de plus en plus les joueurs de jeux vidéo
Comment le virus Zika pourrait aider à la lutte contre le cancer
Peut-on manger des pommes de terre germées ?
Fertilité : pourquoi la sédentarité représente un danger chez les hommes ?
Les tâches ménagères peuvent vous "sauver la vie", selon une étude. Vraiment ?