Publicité

Il reste encore demain : le choix ciné idéal pour le 8 mars

Il reste encore demain, ça ne vous dit rien ? C’est pourtant le film qui a bouleversé l’Italie et ouvert un véritable débat de société sur les violences faites aux femmes. Derrière les 5 millions d’entrées, un fait divers terrible le féminicide d'une étudiante, Giulia Cecchettin. Le film de Paola Cortellesi a fait écho à ce tragique fait divers qui a choqué tout le pays et forcé les autorités politiques à prendre des mesures rapides sur les violences faites aux femmes. Face au phénomène, Giorgia Meloni, présidente du Conseil italien, elle-même a invité la réalisatrice pour une rencontre, évoquant un film "courageux".

Il reste encore demain, ça parle de quoi ?

L’histoire en quelques mots... Mariée à Ivano, Delia, mère de trois enfants, vit à Rome dans la seconde moitié des années 40. La ville est alors partagée entre l’espoir né de la Libération et les difficultés matérielles engendrées par la guerre qui vient à peine de s’achever. Face à son mari autoritaire et violent, Delia ne trouve du réconfort qu’auprès de son amie Marisa avec qui elle partage des moments de légèreté et des confidences intimes. Leur routine morose prend fin au printemps, lorsque toute la famille en émoi s’apprête à célébrer les fiançailles imminentes de leur fille aînée, Marcella. Mais l’arrivée d’une lettre mystérieuse va tout bouleverser et pousser Delia à trouver le courage d’imaginer un avenir meilleur, et pas seulement pour (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. “Mon mari a contracté la listériose, les médecins se sont trompés sur son cas”
Fabienne Carat dévoile enfin le visage de sa fille Céleste, sosie trop mimi et tellement grandi !
Régime sain : cet aliment microscopique excellent pour la santé
Une terroriste présumée recherchée depuis 30 ans retrouvée d'une façon aussi inattendue que prometteuse
Prince William : sa première petite amie dévastée par un drame familial