Publicité

RER et métro : Valérie Pécresse remonte les bretelles de la SNCF et de la RATP

À l'approche des Jeux olympiques de Paris, la régularité des lignes de transport de la capitale est scrutée de près par les autorités.  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP
À l'approche des Jeux olympiques de Paris, la régularité des lignes de transport de la capitale est scrutée de près par les autorités. - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP

La RATP et la SNCF rappelées à l'ordre. Dans le bilan des chiffres de régularité du réseau de transports en commun parisien, Valérie Pécresse ne s'est pas montrée tendre envers les opérateurs franciliens. L'autorité organisatrice, Île-de-France Mobilités, déplore ce mardi 5 décembre « une nouvelle dégradation du service des transports inquiétante, après le léger redressement au printemps [2023] ». À huit mois des Jeux olympiques de Paris 2024, cette situation inquiète.

Valérie Pécresse, présidente d'IDFM, « rappelle à la RATP la nécessité de remonter la pente » alors que seules quatre lignes du métro « ont des résultats satisfaisants ». Le PDG de la RATP, Jean Castex, « s'était pourtant engagé » à rétablir une offre de transport correcte « dès l'été [2023] », insiste IDFM dans son communiqué. « L'ensemble des lignes doit revenir, dans les plus brefs délais, à ses objectifs contractuels de ponctualité », enjoint l'autorité organisatrice des transports.

À LIRE AUSSI Réseau de bus parisien : la RATP répond aux critiques de PécresseD'après son communiqué, cinq lignes sont en grande difficulté « avec une ponctualité à l'heure de pointe inférieure à 85 % ». « Ce sont des taux d'irrégularité qui n'existaient pas avant le Covid », déplore IDFM. Il s'agit des lignes 3, 6, 7, 8 et 13. En outre, la ligne 12, dont les résultats s'étaient pourtant redressés, « est redescendue sous les 90 % » de ponctualité. Seules les lignes 1, 5, 11 et 14 donnent satisfaction, tandis qu [...] Lire la suite