Reprise en Syrie des évacuations de populations assiégées

1 / 2

REPRISE EN SYRIE DES ÉVACUATIONS DE POPULATIONS ASSIÉGÉES

Des personnes évacuées des deux villages chiites rebelles d'al-Foua et Kefraya attendent de rejoindre Alep en bus. Les évacuations de populations de quatre zones assiégées de Syrie ont repris mercredi, quatre jours après un attentat à la bombe contre un convoi qui a fait 126 morts, dont une soixantaine d'enfants. /Photo prise le 19 avril 2017/REUTERS/Ammar Abdullah

BEYROUTH (Reuters) - Les évacuations de populations de quatre zones assiégées de Syrie ont repris mercredi, quatre jours après un attentat à la bombe contre un convoi qui a fait 126 morts, dont une soixantaine d'enfants.

D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), environ 45 autocars transportant 3.000 personnes ont quitté les villages de Foua et Kefraya, dans la région d'Idlib, encerclés par des rebelles. Le convoi a pris la direction d'Alep, sous contrôle gouvernemental.

Parallèlement, onze cars emmenant environ 500 rebelles et leurs familles ont quitté Zabadani, encerclé par les forces pro-gouvernementales près de Damas.

La reprise des évacuations a également été annoncée par la télévision publique syrienne.

Un accord prévoit l'évacuation parallèle des civils et combattants pro-gouvernementaux de Foua et Kefraya vers Alep et des insurgés et de leurs familles de Zabadani et Madaya, également proche de Damas.

Le départ des populations assiégées avait été interrompu à la suite de l'attentat de samedi contre un convoi d'évacués de Foua et Kefraya, qui n'a pas été revendiqué.

(Ellen Francis et Angus McDowall, Henri-Pierre André pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages