Réouverture des restaurants avec application : comment la mesure proposée par le Medef fonctionne ?

·3 min de lecture
De nombreux restaurants du Royaume-Uni ont développé des QR code pour leurs clients.

Les restaurants ne pourront pas rouvrir avant le 20 janvier, a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée.

Les gérants des restaurants ont le blues, au lendemain de l’allocution d’Emmanuel Macron. Le président de la République n’a pas donné de date de réouverture, repoussant une possible décision au 20 janvier. Europe 1 croit même savoir que la réouverture ne se fera pas avant le 1er février.

Face à cette situation, et alors que de nombreux établissements pourraient ne pas survivre à plus de six mois de fermeture depuis le début de la crise, Geoffroy Roux de Bézieux a proposé un protocole pour permettre un réouverture anticipée des restaurants.

Un QR code pour permettre la réouverture des restaurants ?

Invité sur BFM, le président du Medef a pris en exemple le protocole sanitaire des restaurants outre-Manche, appelant à “démarrer tout de suite” des discussions sur un nouveau protocole sanitaire permettant une réouverture rapide.

En parlant (à tort) d’application de géolocalisation, il prend en exemple la Grande-Bretagne où depuis début octobre, la réglementation oblige les restaurants à afficher un QR code à l’entrée. Si les restaurants et pubs ont fermé durant plusieurs semaines, il s’apprêtent à réouvrir début décembre, avec ce protocole sanitaire.

L’exemple venu de Grande-Bretagne

Une fois scanné par le client, ce QR permet de remplir ses données (nom, numéro) et permet le traçage des cas de Covid-19, comme un cahier de rappel. Sans toutefois géolocaliser l’utilisateur, contrairement à ce qu’affirme le président du Medef. Des QR codes qui imposent souvent de télécharger l’application NHS Covid-19, l’équivalent de “Tous anti-Covid”.

Objectif, faciliter le traçage et l’identification des cas contacts, en cas de clients testés positifs au Covid-19. C’est ce qui séduit Geoffroy Roux de Bézieux : instaurer cette obligation dans le protocole sanitaire des restaurants pour accélérer leur réouverture en facilitant la remontée des cas de coronavirus.

Scanner un QR code pour entrer au restaurant

Une idée qui semble dans l’esprit de certains membres du gouvernement. Interrogé sur Europe 1 il y a plusieurs jours, Cédric O confiait exclure une telle solution pour la réouverture des commerces.

En revanche, précisait-il après avoir cité lui aussi la Grande-Bretagne en exemple, “on travaille à des fonctionnalités similaires pour faciliter la réouverture des restaurants et des bars", sous-entendu que l’application Tous anti-Covid pourrait bientôt intégrer de nouvelles fonctionnalités.

La CNIL opposée au téléchargement obligatoire

En revanche, Geoffrey Roux de Bézieux souhaite rendre obligatoire le téléchargement de l’application pour entrer au restaurant. Une mesure qui risque de ne pas être retenue, conformément aux recommandations de la CNIL qui, au lancement de l’application, préconisait un téléchargement basé sur le volontariat. Une mesure qui pourrait tout de même inciter à télécharger Tous anti-Covid, actuellement détenue par 9,5 millions de Français.

Si l’exemple de la Grande-Bretagne est cité, il a ses limites. Ainsi, selon The Times, des entreprises qui développent ces QR codes collectent noms, adresses, numéros de téléphone et e-mails des clients avant de les revendre à des sociétés de crédit, des courtiers d'assurance ou encore des spécialistes du marketing. Des pratiques qui inquiètent outre-Manche, au point que le Royaume-Uni est au seuil d’une “crise de la vie privée”, affirment certains experts juridiques.

À LIRE AUSSI >> Est-ce risqué de laisser ses coordonnées au restaurant ?

Ce contenu peut également vous intéresser :