Publicité

Rendez-vous spatiaux de 2024, élixir de vie et jus de fruits à éviter : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 17 janvier 2024 : les rendez-vous spatiaux de 2024 à ne pas manquer, la rapamycine, potentiel élixir de longue vie, et les jus de fruits à éviter même sans sucres ajoutés.

L'actu des sciences du 17 janvier 2024, c'est :

En espace : Année spatiale 2024 : quels sont les rendez-vous à ne pas manquer ?

  • Le 17 janvier, Axiom Mission 3, un vaisseau de Crew Dragon, lancera un vol habité privé à destination de la station spatiale internationale pour le compte de la société américaine Axiom Space.

  • Cet été, Ariane 6, le nouveau lanceur européen, effectuera son premier lancement, des essais moteurs ont été effectués avec succès le 23 novembre.

  • Le 10 octobre, Europa Clipper, la sonde de la Nasa ayant pour objectif d'approfondir les connaissances d'Europe, décollera du centre John Kennedy à l'aide d'un lanceur Falcon Heavy de SpaceX.


En santé : La rapamycine, un élixir de longue vie efficace ?

  • La rapamycine, substance obtenue à partir d'une bactérie, est connue pour ses effets immunosuppresseurs, et donc prescrite pour éviter les rejets lors de greffes.

  • Elle a également montré une inhibition de la protéine mTOR entraînant un ralentissement du vieillissement chez certaines espèces comme des levures, des mouches, des nématodes ou encore des souris.

  • Cependant, ce frein au vieillissement s'attaque à une autre protéine indispensable pour la régulation du métabolisme du glucose, cela pouvant entraîner une résistance à l'insuline voire un diabète de type 2.


En nutrition : Pour les petit-déjeuner et goûter, évitez les jus de fruits, même 100% pur jus, ils font grossir les enfants.

  • Alors que l'impact des sodas sur la santé a été fortement étudié, ceux des jus de fruits restent encore assez peu connus.

  • Une équipe de chercheurs de Toronto a réalisé une méta-analyse pour mieux comprendre les effets de ces boissons.

  • Les chercheurs ont pu mettre en évidence une augmentation de 0,03% de l'IMC en moyenne pour une consommation d'un verre de jus par jour, cela est d'autant plus élevé chez les enfants de moins de 8 ans.


En nature et environnement : Pollution sonore : des dégâts sur notre espérance de vie et sur la biodiversité.

  • La pollution sonore est[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi