Publicité

"Les rencontres du Papotin" : Secrets de fabrication d'une émission pas comme les autres

Julien Doré dans
Julien Doré dans "Les rencontres du Papotin" sur France 2 - Elise LLINARES - FTV

C'est l'ovni de la rentrée télé. Régulièrement, le samedi soir à 20h30 sur France 2, les journalistes du "Papotin"* reçoivent une personnalité du monde du spectacle pour trente minutes de questions-réponses. Sur le papier, rien de bien nouveau. Sauf que la rédaction du "Papotin" est composée de journalistes, non professionnels, porteurs de troubles du spectre autistique. L'échange donne alors lieu à des moments de pure spontanéité. "Je peux toucher ta barbe ?", "Est-ce que tu aimes le cassoulet ?" peut-on entendre parfois. Mais derrière l'apparente légèreté de certaines questions, l'émission finit toujours par émouvoir et interpeller. Devant les caméras de Kiosco.TV et Quad+TEN, les artistes (Gilles Lellouche,Camille Cottin,Julien Doré pour les trois premiers numéros) fendent l'armure comme jamais auparavant.

Un an et demi de développement

"C'est Éric Toledano et Olivier Nakache qui ont eu l'idée d'adapter ces rencontres à la télévision", nous confie Clément Chovin, l'un des producteurs du magazine avec Jérôme Lament. Et de poursuivre : "Ils avaient rencontré les journalistes du 'Papotin' lors de la promotion du film 'Intouchables' et en avaient gardé un souvenir extraordinaire". Créée en 1990 par Driss El Kesri, cette association réunit tous les mercredis matins 53 journalistes atypiques pour une conférence de rédaction forcément particulière. Comme à l'écran, c'est Julien Bancilhon, rédacteur en chef...

Lire la suite


À lire aussi

"Je l'ai découvert dans la presse" : Sandrine Rousseau très remontée après la rencontre secrète Jadot/Taubira
Christophe Beaugrand ("Secret Story") : "Si on fait une émission low cost, les gens ne viendront pas"
Mickaël Vendetta : "Tellement Vrai et autres, ce sont des émissions qui rendent débile"