Publicité

Renault, Nissan et Mitsubishi ont de nouveaux projets communs

Terminée l’alliance tripartite, désormais Renault, Nissan et Mitsubishi font cavalier seuls, mais continuent de collaborer sur des « projets communs ». C’est ce qui est ressorti de la réunion du conseil de l’Alliance, qui se réunissait ce mercredi 6 décembre à Boulogne-Billancourt, en présence des présidents des trois marques. Pour rappel, après plus de 20 ans de collaboration, Renault et Nissan avaient mis fin, plus tôt dans l’année, à leur alliance commune. Renault avait abaissé sa participation dans Nissan de 43% à 15%, pour s’aligner sur le Nippon, qui possède 15% de Renault, et par ailleurs 34% de Mitsubishi Motors.

Depuis, les deux partenaires ont fermé leur centrale d’achats commune (RNPO), suspendu le partage d’informations, et dissout officiellement l’Alliance, qui n’existe plus d’un point de vue juridique. Ils avaient toutefois indiqué vouloir continuer à collaborer sur d’autres projets, « en qualité de concurrents ». C’était précisément le but de cette réunion du 6 décembre : poser les contours de leur avenir.

Ampere et Horse comme fil d’Ariane

Première annonce, qui confirme ce qui avait été précédemment annoncé : Nissan va investir 600 millions d’euros dans Ampere, la nouvelle division de Renault spécialisée dans les technologies électriques, et Mitsubishi 200 millions d’euros. Nissan sera aussi client de Horse, l’autre nouvelle division de Renault, qui chapeaute les technologies thermiques et hybrides du groupe. Le Japonais recevra six familles de boîtes de vitesse et de moteurs, et 500 000 pièces par an pour 12 de ses...Lire la suite sur Autoplus